ACHILLEE
MILLEFEUILLE
HERBE AUX CHARPENTIERS
Achillée millefeuille : Crédit Wikipedia
ACHILLEA MILLEFOLIUM

COMPOSITAE = ASTERACEAE

Il existe plus de 150 espèces d'achillées, répandues un peu partout dans le monde, mais celle qui est la plus utilisée comme plante médicinale est l'achillée millefeuille.
C'est une plante vivace par son rhizome à tiges dressées souvent uniques ou peu ramifiées, aux feuilles alternes finement découpées (donnant l'apparence de nombreuses petites feuilles) et à l'inflorescence en capitules légèrement bombés qui regroupent de 10 à 30 petites fleurs (ou fleurons) blanches ou roses, parfois teintées de jaune ou de pourpre.
L'achillée millefeuille est très répandue dans la majorité des pays de l'hémiphère Nord tempérés (même froids) ou de type méditerranéen ; on la trouve à l'état sauvage ou cultivée dans les jardins.

Elle a été introduite en Amérique du Sud et dans le Pacifique (Australie et Nouvelle Zélande).

L'achillée millefeuille est connue comme une plante médicinale dans toutes les régions où on la trouve ( même les hommes de Néanderthal s'en servaient!): les parties utilisées en phytothérapie sont les sommitées fleuries et leur huile essentielle ainsi que les feuilles.
Certaines personnes allergiques aux asteraceae le sont également à l'achillée.

ACHILLEE MILLEFEUILLE CICATRISANT HEMOSTATIQUE SAIGNEMENT DE NEZ ANTISPASMODIQUE DIGESTIF DYSMENORRHEE DIURETIQUE HYPERTENSION MODEREE CYSTITE

COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

FEUILLES ET FLEURS D'ACHILLEE MILLEFEUILLE

L'achillée millefeuille ne contient pas de substance pharmacologique importante qui lui soit spécifique mais plusieurs classes de composés actifs et intéressants par leurs propriétés surtout en association :
- des lactones sesquiterpéniques (exemple : guaianolides, germacranolides), composés amers (certains agissent sur l'activité hépatique ou la digestion), considérés comme anti-inflammatoires et source potentielle de nouveaux médicaments dont des antileucémiques,
- des flavonoïdes légèrement antispasmodiques(surtout des fibres lisses), antalgiques quand ils lèvent le spasme douloureux et pour certains, régulateurs hormonaux,
- des tanins anti-inflammatoires, antiseptiques et cicatrisants,
- de l'huile essentielle
- de la bétonicine ou achilléine , hémostatique et possible adjuvant des traitements antibiotiques par sa capacité (in vitro) à contrer l'apparition des résistances bactériennes.

L'achillée est étudiée dans de nombreux pays (notamment en Asie) et la liste des propriétés médicinales potentielles de cette plante ou de ses extraits est intéressante :
-anti-spasmodique (et donc souvent antalgique) des voies génitales, digestives et respiratoires (antitussif),
-anti-hypertensive et facilitant la levée du spasme bronchique (anti-asthmatique par action sur les récepteurs beta adrénergiques),
-diurétique et désinfectant urinaire,
-anti-inflammatoire, piégeur de radicaux libres,
-protecteur hépatique,
-hémostatique,
-astringent et antiseptique,
-régulateur hormonal féminin,
-et peut-être légèrement anxiolytique

HUILE ESSENTIELLE D'ACHILLEE MILLEFEUILLE, ACHILLEA MILLEFOLIUM

L'huile essentielle d'achillée millefeuille a une composition assez variable selon la provenance géographique de la plante, ses conditions de culture ou du fait qu'il s'agit de variétés voire de sous-espèces.
- elle est dominée par des sesquiterpènes dont certains, quand ils sont présents, lui donne une belle et rare couleur bleue foncée,
- elle contient des terpènes et terpénols antiseptiques (pinène, sabinène, linalol) ainsi que de l'eucalyptol (1-8 cinéole), antiseptique respiratoire et eupnéique.
- mais elle contient aussi du camphre et des cétones ce qui limite son usage en interne car cette fraction de l'huile essentielle est neurotoxique (et épileptogène), peut-être hépatotoxique ou cancérogène et sans doute abortive.

La concentration de la plante en huile essentielle est faible, ce qui permet une utilisation sans danger de l'achillée millefeuille, plante entière ou sous forme de poudre, d'infusion ou décoction aqueuse, de teinture mère, de jus de plante fraiche.

.



UTILISATIONS


L'achillée millefeuille est traditionnellement une plante d'usage externe pour soigner les plaies, pour arrêter les saignements .
Elle était utilisée de façon courante pour soigner les blessés au combat ou les blessures de la vie quotidienne ou professionnelle ( herbe aux coupures, herbe aux charpentiers).
Ces indications restent valable mais on lui en ajoute d'autres moins spécifiques.
L'achillée millefeuille et ses extraits permettent de contrôler voir de guérir de nombreux troubles pathologiques chroniques sans avoir recours aux médicaments de synthèse peut-être d'action plus puissante et rapide mais aux effets secondaires indésirables.

USAGE EXTERNE de l'achillée millefeuille, Achillea millefolium

Plaies même avec saignements, saignements de nez (épistaxis).

C'est l'utilisation classique, un peu dépassée pour la plaie banale mais utile en cas de saignement de nez qui a du mal à s'arrêter ou qui est récidivant.
On utilise le jus des feuilles en application directe, la décoction ou pour le saignement de nez la feuille roulée et légèrement écrasée en tampon-bouchon à l'intérieur de la narine qui saigne.
On garde ce pansement nasal plusieurs heures avant de le retirer avec précaution pour éviter de faire saigner à nouveau la plaque vasculaire nasale.

USAGE INTERNE de l'achillée millefeuille, Achillea millefolium

- SPASMES digestifs isolés du colon (gros intestin), de l'estomac (parfois assez douloureux), ou des voies biliaires (douleurs au niveau de la vésicule biliaire, spasme du sphincter d'oddi)

- certaines DOULEURS MENSTRUELLES ou DYSMENORRHEES (douleurs au moment des règles) y sont sensibles mais pas en cas d'endométriose,

- CYSTITE BANALE, surtout chez la femme, sans fièvre et avec de urines non purulentes et en l'absence d' hématurie (sang dans l'urine),

- INSUFFISANCE HEPATIQUE . On peut essayer aussi l'achillée en cas de troubles digestifs liés à une insuffisance de l'activité du foie : digestion lente des graisses, migraine digestive, bouche pâteuse et langue saburrale avec mauvaise haleine.

D'autre indications sont possibles mais moins bien documentées et je n'en ai pas l'expérience : en cas d'hypertension artérielle, d'asthme, comme anxiolytique ou pour atténuer les douleurs articulaires.

Exemples de POSOLOGIE :
L'achillée millefeuille peut être employée fraiche, sèche ou sous forme d'extrait notamment de teinture alcoolique facile à réaliser chez soi car cette plante ne présente pas de toxicité notable (hormis son huile essentielle).

- INFUSION (5mn) ou DECOCTION (15mn), exemple : 40 à 50g de sommitées fleuries sèches avec quelques feuilles ou 150 à 200g de plante fraiche dans un litre d'eau très chaude ou bouillante pour la décoction.
Une tasse d'infusion 2 à 4 fois par jour surtout pour les troubles spasmodiques.
La décoction est plutôt destinée à l'usage externe, nettoyage des plaies mais aussi en compresse sur des zones contuses, des ulcères chroniques, des gercures.

- TEINTURE ALCOOLIQUE et teinture mère, généralement au 1/10 mais que l'on peut réaliser au 1/5 : en application locale sur les plaies ou par voie buccale : 30 à 50 gouttes 3 à 4 fois par jour.

il existe dans le commerce des préparations toutes faites d'extrait d achillée millefeuille parfois en association avec d'autre plantes antispasmodiques ou vulnéraires, suivre leur indication de posologie.

HUILE ESSENTIELLE d'achillée millefeuille Achillea millefolium

Nous ne préconisons pas cette huile essentielle par voie interne.

En utilisation externe elle est cicatrisante, s'associe à d'autre huiles essentielles pour soigner les peaux abimées, les petites infections cutanées récidivantes (nuque, zones de frottement).

Contre-indiquée chez les femmes enceintes ou allaitant.

CULTURE et utilisation dans les jardins de l'achillée millefeuille

L'achillée millefeuille est une plante de plein soleil très peu exigeante sur la qualité du sol mais qui ne supporte pas les sols gorgés d'eau et non drainés,.
Elle peut coloniser des zones très dégradées et améliorer les sols grâce à ces racines assez profondes.
Elle se propage par semis, ou en divisant des plants-mères, ou même en utilisant des fragments de rhizome.
C'est une plante qui peut devenir envahissante.
Il existe des variétés décoratives par la couleur de leurs inflorescences.
Elle serait répulsive pour certains insectes ravageurs des cultures mais attireraient les coccinelles.



Tweet Suivre @phytomania

RESUME

Achillée millefeuille, cicatrisante, hémostatique et antispasmodique
L'achillée millefeuille est connue depuis l'antiquité comme plante cicatrisante et pour soigner les blessures et arrêter les hémorragies, c'est aussi une plante antispasmodique non toxique soignant les spasmes digestifs et génitaux. Elle est modérément diurétique et désinfectante.
Son huile essentielle potentiellement toxique est réservée à l'usage externe.