BARDANE
GRANDE BARDANE
Arctium lappa, la bardane, planche botanique : Crédit Wikipedia
ARCTIUM LAPPA = LAPPA MAJOR

ASTERACEAE

La bardane ou grande bardane est une plante de la région Euro-Asiatique mais qui s'est disséminée à d'autres régions tempérées du globe notamment en Amérique du Nord et du Sud.
C'est une plante assez courante qui est facilement reconnaissable : elle peut atteindre 1,5 m à 2 m de haut elle possède des feuilles cordiformes de grande taille (variant entre 30 et 60 cm de long voire plus) vertes au-dessus et blanchâtres sur leur face inférieure.

L'inflorescence est typique, ce sont des capitules globuleux (20 à 25 mm au début devenant 35 à 40 mm quand les graines sont formées) aux fleurs rouges ou pourpres aux fleurs rouges ou pourpres et dont les bractées qui les enserrent sont pourvues de PETITS CROCHETS SOUPLES très efficaces pour s'accrocher à tout ce qui les frôle, que ce soit les toisons animales, ou les vêtements .

Par imitation, George de Mestral (ingénieur agronome Suisse) a "inventé" en 1941 le "VELCRO" ou "velours crochet".

Arctium lappa, la bardane, port de la plante : Crédit Wikipedia
Arctium lappa, la racine de bardane : Crédit Wikipedia

La bardane est une plante sauvage bisannuelle ( la première année, il n'y a pas de fleurs).
Elle pousse volontiers près des décombres, des jachères, des lieux abandonnés, dans le lit de certaines rivières intermittentes, en général en plein soleil.

La bardane est une plante médicinale traditionnelle en Europe au moins depuis le Moyen-âge.
On utilise la racine et plus accessoirement les feuilles et les graines.

Arctium lappa, la bardane fait aussi partie depuis très longtemps des pharmacopées asiatiques ( Chine, Corée et Japon ), mais la-bas ce sont surtout les graines ( ou fruits) qui sont employées.

La racine, les graines et les feuilles sont donc les parties médicinales d'Arctium lappa.

Il existe des espèces d'Arctium voisines et d'apparence assez proche :
- Arctium tomentosum qui possède des inflorescences aux capitules plus petits ( 1 à 2 cm) et couverts de poils blancs qui leur donnent un aspect cottonneux.
- Arctium minus dont les capitules sont petits un peu ovales (15 à 20 mm), cotonneux quand il sont jeunes et teintés de vert et de pourpre ensuite.
Pour faciliter les choses il existe aussi des hybrides!!

Depuis quelques années de nombreuses équipes de chercheurs s'intéressent aux extraits des graines d'arctium lappa, la bardane, notamment à l'arctigénine et à d'autres composés voisins qui semblent posséder des propriétés pharmacologiques très intéressantes.
On commencent à les tester sur des animaux mais encore très peu sur l'homme (contre le diabète, certains cancers, la maladie d'alzheimer et des maladies inflammatoires du colon ou des articulations, la grippe).

BARDANE ARCTIUM LAPPA ACNE FURONCULOSE DEPURATIVE ARCTIGENINE DIABETE CANCER ALZHEIMER COLITE INFLAMMATOIRE POLYARTHRITE RHUMATOIDE ANTIOXYDANT PROTECTION DES NEURONES AVC GRIPPE A GOUTTE

COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

La RACINE et les GRAINES sont les parties les plus intéressantes de la BARDANE.

LA RACINE DE BARDANE ARCTIUM LAPPA

La bardane possède une RACINE COMESTIBLE bien développée qui peut atteindre 1m de long dans les terrains assez meubles. elle contient principalement :

- des polysaccharides mucilagineux,
- beaucoup d'inuline (diurétique et dépuratif),
- des acides-phénols anti-inflammatoires,
- des polyènes et polyines anti-bactériens et anti-fongiques,
- un peu d'huile essentielle.

La racine de bardane est utilisée depuis longtemps pour soigner les infections de la peau et du tissu sous-cutané.
L'extrait méthanolique possède un pouvoir anti-tuberculeux.
Elle est dépurative, diurétique, favorise l'élimination de l'acide urique chez les personnes au taux d'acide urique trop élévé, (personnes souffrant de la goutte).
Un extrait enrichi en acides-phénols pourrait améliorer le diabète de type 2 (augmentation de la pénétration du glucose dans les cellules musculaires, amélioration de la tolérance au glucose sans augmentation de la sécrétion d'insuline, étude Française).
Le pouvoir anti-inflammatoire de la racine de bardane rend son utilisation possible en cas d'ulcère gastrique (extrait alcoolique, étude brésilienne) et d'arthrose du genou ( infusion de racine, étude Iranaise)

LES GRAINES (OU FRUITS) DE BARDANE ARCTIUM LAPPA

Les lignanes en sont les composés les plus intéressants sur le plan pharmacologique : ce sont des substances phénoliques assez proches des pigments jaunes (flavonoïdes), leur formule chimique est assez symétrique car ils sont constitués de deux sous-unités.

L'arctiine et sa fraction active l'ARCTIGENINE (arctigenin en anglais) sont les substances les plus étudiées actuellement (surtout en ASIE (CHINE, COREE,JAPON) mais également au BRESIL et aux USA) car elles semblent posséder beaucoup de propriétés pharmacologiques.

Les graines contiennent peu d'arctigénine : exemple, de 500g de graines bien sèches de bardane on extrait environ 10g d'arctiine qui donnera à peu près 2 g d'arctigénine.
Des brevets on déja été déposés pour protéger des techniques d'extraction, mais la molécule d'arctigénine est à tout le monde car parfaitement naturelle et connue depuis longtemps.
L'hemi-synthèse de composés voisins de l'arctigénine est déjà faite ( ce sont de molécules assez simples).
L'arctigénine s'absorbe par voie digestive sans transformation notable et est peu toxique.

- ARCTIGENINE ET DIABETE

L'extrait total des lignanes des graines de bardane est hypoglycémiant (fait baisser le taux de sucre sanguin), mais c'est surtout l'arctigénine qui est active: il y a amélioration de la tolérance au glucose avec semble-t-il augmentation de la sécrétion d'insuline.
Un étude chinoise montre que cette tolérance au glucose pourrait s'expliquer aussi par une augmentation de la pénétration du glucose dans les cellules musculaires, associée à une baisse de la libération du glucose dans le foie (néoglucogénèse) et dans les tissus graisseux.
Le profil des lipides sanguins (cholestérol et triglycérides) est également amélioré.

- ARCTIGENINE ET CANCER

L'arctigénine et une autre molécule le Lappaol F sont activement étudiés en Chine et au Japon pour développer de nouveaux médicaments anti cancéreux.
Les cellules cancéreuses ont besoin de beaucoup de nutriments pour se reproduire, mais certaines sont capables de le faire alors que ces nutriments sont rares.
Elles ont une stratégie chimique qui contourne la limitation.
L'arctigénine semble agir à ce niveau bloquant ainsi le développement du cancer.
Une autre piste est de modifier l'arctigénine pour la faire agir à la manière (mais différemment) d'autres molécules anti-cancéreuses très utilisées (poisons du fuseau) extraites de la pervenche de madagascar (vincristine, vinblastine) ou de l'if (placitaxel) .

- ARCTIGENINE et maladie D'ALZHEIMER

Chez l'animal (la souris) l'arctigénine semble diminuer la formation des plaques séniles peut-être en augmentant l'élimination du peptide beta-amyloïde. Cela retarde l'évolution de la maladie chez la souris et améliore son comportement.
il n'y a pas encore d'évaluation chez l'homme .

- ARCTIGENINE et GRIPPE A

Les virus de la grippe A sont de plus en plus résistants à l'oseltamivir (tamiflu).
Une pandémie grippale pour laquelle on n'aurait ni vaccin ni antiviraux est donc envisageable.
L'arctigénine est active sur les virus grippaux (étude Japonaise).
Elle semble agir à l'intérieur de cellules infectées empêchant la multiplication (réplication) des virus ou leur libération secondaire.
L'arctigénine peut agir en synergie avec d'autres antiviraux grippaux comme le tamiflu.

- AUTRES PISTES D'ETUDE POUR L'ARCTIGENINE

L'utilisation de l'arctigénine est envisageable :

- pour atténuer les troubles liés aux colites inflammatoires,
- pour protéger les cellules du cerveau notamment suite à un accident vasculaire cérébral (AVC),
- pour protéger le cerveau en cas d'encéphalite infectieuse virale,
- en synergie avec la curcumine(extrait du curcuma) et les polyphénols extraits du thé vert pour prévenir ou ralentir le développement de certains cancers (cancer de la prostate et cancer du sein)

LES FEUILLES DE BARDANES ARCTIUM LAPPA


Elles sont comestibles quand elles sont jeunes mais contiennent un germacranolide qui leur donne de l'amertume à mesure qu'elles viellissent.
Elles sont dépuratives, et comme beaucoup de légumes vert, apportent vitamines A et un peu de substances phénoliques médicinales utiles pour faire diminuer la résistance tissulaire à l'insuline en cas de diabète de type 2.
La feuille de bardane finement coupée donne un emplâtre anciennement (avant l'ère des antibiotiques) utilisé pour accélérer la guérison des plaies surtout infectées.

UTILISATIONS

LA BARDANE PLANTE SAUVAGE COMESTIBLE

La racine de bardane est un aliment très ancien tombé en désuétude en Europe mais qui est encore très apprécié au Japon.
On consomme plutôt les racines de bardane de première saison.
La deuxième année elles sont plus développées mais plus fermes et moins gouteuses.
Au Japon les racines sont émincées et sautées quelques temps à la poële.
Pour améliorer leur goût, surtout si elles proviennent de bardane de deuxième saison, on peut tremper les racines émincées une quinzaine de minutes dans l'eau froide.
La racine de bardane contient beaucoup d'inuline, ce glucide n'est pas digéré par notre sytème enzymatique digestif mais il est dégradé par les bactéries intestinales en substances assimilables.
Cela peut s'accompagner d'une libération de gaz (gaz carbonique, méthane) dans l'intestin ; ces flatulences sont mal supportées par les personnes à l'intestin irritable.

On prépare les jeunes feuilles de bardane à la manière des épinards, ou en salade pour les plus tendres.
Il faut reconnaitre précisement la bardane avant d'en consommer les feuilles, certaines personnes ayant confondu bardane et belladone se sont rapidement retrouvées à l'hopital!!
Les tiges florales et les fleurs immatures sont comestibles un peu comme des artichauts miniatures.



RACINE DE BARDANE

On utilise traditionnellement la racine de bardane pour son pouvoir dépuratif, diurétique et antibactérien.

ACNE, FURONCULOSE, DERMATOSES INFECTEES

En cas d'acné, de furonculose récidivante, de dermatoses suintantes et légèrement infectées, et même de plaies ulcéreuses qui ont du mal à cicatriser.

Exemples de posologie :

- Décoction ( 40 à 50 g de racine fraiche émincée dans 1 litre d'eau, 10 minutes de décoction), filtrer, à boire dans la journée.
- Macération aqueuse : pour préserver tous les constituants de la racine on peut lui préférer cette préparation (40 à 50 g de racine fraiche émincée dans un litre d'eau froide, maintenue 12 h au froid), filtrer, à boire dans la journée.
- Teinture mère de racine de bardane (plus facile d'utilisation): en compresses sur les zones d'acné ou de furoncles, et par voie buccale 100 gouttes 3 fois par jour.
- Teinture alcoolique de racine de bardane : on peut fabriquer une teinture plus concentrée (au 1/5), utilisables également en compresses et par voie buccale 50 à 100 gttes 2 à 3 fois par jour.

Un traitement associé avec une huile essentielle bactéricide est conseillé (huile de tea tree = huile d'arbre à thé par exemple), il faut aussi vérifier l'absence d'un diabète, et bien controler le transit intestinal.

HYPERURICEMIE, GOUTTE, OBESITE, DIABETE MODERE de TYPE 2

Un traitement plus prolongé est préconisé.

Exemples de posologie :

- Décoction de racine et teinture-mère : même préparation et même posologie que précédemment en cas de diabète modéré de type 2 (associé à un régime hypocalorique) et double dose pour traiter l'hyperuricémie et la goutte mais pendant seulement une quinzaine de jours à renouveler tous les 3 mois.

GRAINES ( FRUITS) DE BARDANE


Les graines de bardane font partie de la pharmacopée chinoise où elles sont utilisées en association avec d'autres plantes pour soigner principalement les affections respiratoires.
Nous avons vu plus haut qu'elle contiennent des lignanes au fort potentiel thérapeutique, mais pour obtenir une dose efficace de ces substances très actives il faudrait absorber plusieurs centaines de gramme de graines par jour.
Néanmoins on sait que des substances chimiques (à vocation médicamenteuse ou au contraire des pesticides) peuvent agir à petites doses mais sur une période prolongée.
On peut donc faire comme en Asie et utiliser les graines de bardane pour tenter de se protéger du cancer, renforcer nos moyens de lutte contre les virus, protéger nos neurones, ou améliorer un diabète modéré de type 2.

Exemples de posologie :

- Teinture alcoolique de graines de bardane au 1/5 : 10 à 20 gouttes 2 à 3 fois par jour, doubler la dose si la teinture est au 1/10 comme le plus souvent en France.

- Infusion de graine de bardane : une cuillerée à café par tasse d'eau chaude, quelques minutes d'infusion, une à deux fois par jour (effet diurétique possible).

- L'association entre 3 extraits de plantes, bardane (racine ou graine), curcuma (poudre ou curcumine), thé vert (infusion ou extrait des polyphénols) permet d'associer leurs effets pour protéger l'organime contre les agressions virales et bactériennes, la dégénérescence cancéreuse, plus généralement le vieillissement des tissus.

On trouve sur internet ou en pharmacie des phytomédicaments contenant de la racine de bardane, et un laboratoire francais (aromazone) qui commercialise un extrait de racine de bardane un peu concentré en substances actives à visée dermatologique.

La racine de bardane fait partie de la tradition médicale anglosaxonne, la bardane c'est burdock en anglais, on la retrouve dans plusieurs médicaments traditionnels dont l"ESSIAC" mélange de plantes destiné à renforcer les défenses naturelles de l'organisme.

En 2015, l'ARCTIGENINE est encore au stade d'étude, on commence tout juste à l'utiliser chez l'homme (exemple dans le cas de cancer du pancréas résistant à tous les traitements).
Il n'y a pas de médicament commercialisé qui en contient ou de protocoles thérapeutiques qui l'utilise de façon courante.

PRECAUTIONS

Les personnes qui sont allergiques aux plantes de la famille ASTERACEAE doivent se méfier de la bardane.
Cette plante contient des substances actives dont on ne connait pas bien l'action sur les femmes enceintes ou allaitant, elle est donc contre-indiquée chez elles.
Cette précaution s'applique aux enfants et aux jeunes en dessous de 18 ans.

CULTURE DE LA BARDANE ARCTIUM LAPPA

C'est une plante sauvage et résistante facile à cultiver mais qui nécessite de l'espace (ces feuilles sont grandes et la plante assez haute) et un sol bien profond (pas de culture en pot).
On la propage à partir d'un semis printanier avec repiquage des jeunes plants, ou d'un semis d'automne en place qui sera éclairci au printemps. Elle aime un sol profond, bien ensoleillé et assez riche (c'est une plante neutrophile).

On cueille les jeunes feuilles et les inflorescences immatures pour les cuisiner.

Les racines de la première année sont les plus appréciées, on les déterre à l'automne pour les consommer.
Les racines de la deuxième année sont médicinales.

Les fleurs sont coupées pour éviter la dispersion de la bardane ou au contraire conservées et coupées quand elle se fanent pour obtenir les graines.

Certaines chenilles de papillon et les limaces sont friandes des feuilles de bardane, mais c'est une plante robuste qui ne demande aucun traitement pesticide.
Le purin de feuilles de bardane (100g de feuilles par litre d'eau) est apprécié pour prévenir le mildiou sur les plantes sensibles à ce champignon.


Tweet Suivre @phytomania

RESUME

LA BARDANE UNE PLANTE SAUVAGE COMESTIBLE ET MEDICINALE
La bardane , Arctium lappa est une plante sauvage comestible qui fait partie depuis longtemps des pharmacopées européennes et asiatiques.
Elle est dépurative par sa racine, remède traditionnel de l'acné, de la furonculose et de l'hyperuricémie (goutte).
Les graines de bardane contiennent des substances au fort potentiel pharmacologique, on envisage de les utiliser dans le traitement de certains cancers, du diabète, dans la prévention de la maladie d'alzheimer, de la grippe ou pour protéger les cellules du cerveau en cas d'AVC ou d'encéphalite virale.