VERVEINE ODORANTE
VERVEINE CITRONNEE
verveine, cedron, aloysa triphylla

ALOYSIA TRIPHYLLA =
LIPPIA CITRIODORA


VERBENACEAE



La verveine odorante est une plante arbustive originaire des zones tempérées ou subtropicales de l’Amérique du sud (Pérou, Chili, Argentine, Paraguay).
Elle est assez commune dans les régions pré-andines où elle possède plusieurs appellations locales : cedrón, hierba luisa ou verbena de Indias.

Elle fut introduite dans le sud de l'Espagne au 17 ème siècle, et répandue ensuite dans l'Europe du sud, l'Afrique du Nord et les USA.

La verveine citronnée ou odorante est caduque dans les régions à saison froide ou sèche ; elle peut atteindre 2 à 4 m de haut ; les feuilles, lancéolées avec un apex marqué et une marge lisse ou légèrement dentelées, sont verticillées par groupe de 2 à 4, le plus souvent 3 (d'où le nom triphylla).
L'inflorescence terminale en cime assez lâche est faite de fleurs bilabiées rose ou lilas de petite taille.
Le fruit qui n'atteint pas toujours la maturité est une drupe qui contient deux graines.
Quand il fait chaud la verveine odorante dégage une forte odeur citronnée; les feuilles froissées ont également cette odeur caractéristique de citron.

VERVEINE CITRONNEE CEDRON MELISSE HUILE ESSENTIELLE DIGESTION SOMMEIL APAISANTE


COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

Les feuilles contiennent : cedron, verveine, aloysa triphylla La composition chimique de l'huile essentielle est variable en fonction des conditions de culture mais toujours dominée par le citral.

Les flavonoïdes et les acides phénols sont des antioxydants, piégeurs de radicaux libres. Une étude expérimentale montre que l'infusion de verveine odorante piège surtout les radicaux super-oxydes et un peu moins les radicaux hydroxyles

Les terpénoïdes de l'huile essentielle sont : Une étude japonaise révèle que les huiles essentielles de Cymbopogon citratus (lemongrass) et d'Aloysia triphylla ( verveine odorante) sont bactéricides pour Helicobacter pylori à une concentration de 0.01% et à un pH entre 4,0 et 5,0.
Ces deux huiles essentielles, voisines chimiquement, contiennent toutes deux beaucoup de citral. De plus Helicobacter pylori responsable de beaucoup d'ulcères gastriques n'acquière pas de résistance à ces huiles essentielles, alors qu'il a tendance à devenir résistant à de nombreux antibiotiques.

L'infusion de lippia citriodora (qui contient à la fois les composés phénoliques et un peu de terpénoïdes) :

UTILISATIONS

Infusion de feuilles :

Très utilisée dans certains pays d’Amérique du Sud où l'on peut facilement trouver des Infusettes de "cedron".
On peut aussi employer des feuilles vertes ou séchées :
une à deux cuillerées à café de feuilles sèches par tasse d'eau chaude, infuser une minute.
Pour 1 litre d'infusion compter 20g de feuilles sèches soit 80 g de feuilles fraîches.

Cette infusion est utile :

Huile essentielle :


L'huile essentielle de Verveine odorante n'est pas toujours facile à trouver et peut être falsifiée par du citral synthétique.

on la considère :


par voie buccale (2 à 6 gouttes par jour) comme :

par voie externe :

en onction cutanée (quelques gouttes) ou mélangée à une huile de massage, pour son effet calmant, décontractant.

En argentine on prépare la liqueur de "cedron" (apéritive et digestive) ainsi :


Alcool éthylique à 60° : 600 g
Feuilles sèches de verveine odorante : 60 g
Sucre : 350 g
Eau : 165 g
Faire macérer les feuilles dans l'alcool pendant 9 jours,
filtrer puis ajouter le demi-litre de sirop de sucre
à conserver dans un récipient hermétique.



Tweet Suivre @phytomania

RESUME

Une mélisse de l'hémisphère Sud
La verveine odorante ou verveine citronnée, est un arbuste décoratif et médicinal ; ses feuilles contiennent de l'huile essentielle et des composés phénoliques qui s'associent pour en faire une plante facilitant la digestion, l'apparition du sommeil, détoxiquant l'organisme en piégeant les radicaux libres.
On en fait une boisson agréable à l'odeur citronnée.