PALMIER NAIN DE FLORIDE
SAW PALMETTO

SABAL SERRULATA
= SERENOA REPENS


ARECACEAE
= PALMAE

Les Palmiers sont membres d'une grande famille de végétaux qui ne comporte à ce jour que peu de plantes médicinales connues, malgré le grand nombre de genres et d'espèces et leur répartition sur tous les continents, principalement dans la zone intertropicale.

Le palmier "nain" des sables de Floride (ou saw palmetto) est assez court de "tronc", plus ou moins rampant, les feuilles en éventail (palmatifides), sont de couleur vert foncé, le pétiole est long et garni de petites épines acérées et coupantes (d'où l'appellation Anglaise : petit palmier coupant comme une scie).
Le fruit (drupe) est globuleux (1,5 à 3 cm) bleu noir à maturité, ressemblant à une olive.
Cet arbre est endémique du Sud-Est des USA et du Mexique dans les zones sablonneuses, parfois sèches, parfois marécageuses où il peut pousser en peuplement monospécifique particulièrement impénétrable.
Il est parfois planté comme palmier décoratif et supporte des températures inférieures à 0° pendant quelques jours.
Le fruit est la partie médicinale

LE PALMIER NAIN DE FLORIDE SAW PALMETTO SERENOA REPENS SABAL SERRULATA ADENOME DE LA PROSTATE HYPERTROPHIE BENIGNE DE LA PROSTATE TROUBLES URINAIRES PROSTATITE POLLAKIURIE NOCTURNE



COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

LE FRUIT DU PALMIER DE FLORIDE SERENOA REPENS = SABAL SERRULATA

Le fruit et la graine sont riches en huile comme la plupart des fruits et des amandes de palmiers (ce sont des lipides à acides gras à chaines carbonées plutôt courtes et saturées, 14 atomes de C et moins : environ 50% d'acides gras laurique et myristique ). Ce fruit est comestible mais d'un goût désagréable.

L'extrait commercial lipidostérolique contient un mélange d'hydrocarbures saturés ou insaturés (des alcanes, alcanol, des alcènes), du phytostérol , et de l'acide anthranilique.

Les extraits pharmacologiquement actifs sont ceux obtenus par extraction à l'alcool éthylique et à l'hexane.

EXTRAIT DE SERENOA REPENS = SABAL SERRULATA = PALMIER NAIN DE FLORIDE

Les extraits de palmier de Floride ont été surtout étudiés in vitro.

- Ils semblent exercer une effet antiandrogène périphérique (par inhibition compétitive d'hormones ou d'enzymes) sans incidence hormonale importante au niveau général, sans interférence avec l'axe hypothalamo-hypophysaire.
C'est-à-dire qu'ils diminuent sans doute l'action des hormones males sur les tissus dont la glande prostatique (la prostate) et peut-être les follicules pileux (alopécie) sans modifier l'équilibre hormonal général, donc sans féminisation.

- Ils exercent en plus une activité anti-inflammatoire et anti-oedémateuse avec réduction de la perméabilité des capillaires.

- Certaines études permettent de penser qu'ils favorisent l'apotose (mort cellulaire programmée) des cellules prostatiques de l'adénome, donc diminue leur nombre, donc le volume de la prostate.
Tout cela concourt à expliquer les résultats positifs que l'on observe dans leur utilisation en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate.

Effets des extraits de palmier de Floride chez l'homme porteur d'une hypertrophie bénigne de la prostate ou adénome de la prostate.

Les études épidémiologiques et cliniques ont des résultats parfois contradictoires mais
elles sont difficiles à réaliser car les critères d'efficacité sont principalement fonctionnels.
De plus il est moralement discutable d'effectuer des tests contre placebo qui privent les patients de traitement pendant plusieurs mois.
Néanmoins l'expérience d'utilisation de ces extraits de palmier de Floride montrent qu'ils stabilisent l'évolution de l'hypertrophie bénigne de la prostate, diminuent la pollakiurie nocturne, et les signes inflammatoires de prostatisme.
Ils s'accompagnent de très peu d'effets secondaires, quelques troubles digestifs au début du traitement qui diminuent par la suite.
Les extraits de palmier de Floride semblent aussi efficaces pour soigner l'adénome prostatique qu'un médicament de synthèse comme le finastéride mais sans en avoir les effets secondaires (vertiges et surtout baisse de la libido et impuissance).




UTILISATIONS

Les extraits de palmier de floride sont préconisés pour soigner l'hypertrophie bénigne de la prostate (= adénome prostatique) et les troubles urinaires qui accompagnent l'augmentation de cette glande de l'appareil génital et urinaire de l'homme.

- Extraits standardisés de palmier de Floride :

On peut trouver des extraits lipidost éroliques standardisés, (exemple le Permixon) dose journalière: 320 mg en comprimés, soit 2cp de Permixon absorbés de préférence pendant un repas.


- Teinture-mère de fruits frais de Serenoa repens :

Elle est plus difficile à trouver en pharmacie.
On peut suivre plusieurs schéma thérapeutiques :
- 100 gouttes en traitement d'attaque pendant quelques semaines (2 à 3) que l'on peut réduire ensuite jusqu'à 20 gouttes par jour en traitement d'entretien,
- ou 20 à 30 gouttes 3 fois par jour sur le long terme.
Certains praticiens utilisent cette teinture mère en 2D ou 3D mais je ne vois pas l'intérêt de cette dilution homéopathique dans ce cas.

- Il est intéressant d'associer les extraits de Serenoa repens, palmier nain de Floride avec d'autres extraits végétaux également actifs pour soigner l'hypertrophie bénigne de la prostate :
Exemples :
Palmier de floride et écorce de prunier d'Afrique comme le Prostasexiol.
Palmier de floride, racine d'ortie et graine de courge comme le Proman.

Ces phytomédicaments sont en général bien tolérés à la différence de certains médicaments de synthèse et permettent de contrôler pollakiurie, dysurie et douleurs du petit bassin liés à l'adénome prostatique.
Il n'y a pas d'effet négatif sur la libido, l'érection ou l'éjaculation.
Il n'y a pas le plus souvent de diminution nette de la taille de la prostate mais l'inflammation et les signes urinaires sont atténués et l'évolution de l'adénome ralentie voire stoppée.

 


Tweet Suivre @phytomania

RESUME

POUR LIMITER LE VOLUME DE LA PROSTATE ET SOIGNER LES TROUBLES DE LA MICTION
Le palmier nain des sables de floride (saw palmetto) (sabal serrulata ou serenoa repens) pousse spontanément dans le sud-est des USA et au Mexique.
L'amande de son fruit est riche en huile et contient des composés qui s'opposent à l'augmentation de l'adénome prostatique. Ils ont en plus un effet anti-inflammatoire et désinfiltrant bien utile dans ce genre d'affection.
On associe ces extraits de palmier de Floride à d'autres extraits végétaux (ortie, prunier d'Afrique, courge) pour diminuer la taille de la prostate et soigner les troubles liés à l'augmentation de cette glande.

Vous êtes sur www.phytomania.com
site dédié aux plantes médicinales et aux huiles essentielles
PHYTOTHERAPIE, PLANTES MEDICINALES, AROMATHERAPIE, HUILES ESSENTIELLESphytomania