PHYTO MAGAZINE le magazine de Phytomania

flux rss : abonnez vous au magazine de Phytomania

Numéro 3

Dans ce magazine :

Algues marines toxiques : un nouveau problème de santé publique

Une plante décorative et aromatique d'Amérique du Sud : la verveine citronnée

Evaluation des effets thérapeutiques d'une plante médicinale à travers Internet et la télévision

Petites annonces des producteurs de plantes médicinales et de phytomédicaments


Sommaire n° 3



UNE PLANTE DECORATIVE ET AROMATIQUE ORIGINAIRE D’AMERIQUE DU SUD :
LA VERVEINE ODORANTE OU VERVEINE CITRONNEE

 

Cet arbuste (Aloysia triphylla = Lippia citriodora, verbenacée) est spontané en Argentine dans la région centre Ouest, au pied de la chaîne andine, mais il est présent aussi au Chili et au Pérou. Les Conquistadores l’ont introduit en Espagne au 17 ième siècle, et il a été répandu dans le sud de l’Europe et le Nord de l’Afrique.
verveine odorante, Aloysia triphylla, cedron

C’est un petit arbre qui ne dépasse jamais 4m de haut et qui, dans certaines condition de cultur,e peut rester à l’état de buisson. Son feuillage élégant dégage une forte odeur de citron, un peu à la manière de la citronnelle des Indes, les fleurs sont discrètes, mauve clair, groupées en cimes terminales.
Quand la fructification aboutit, ce qui est rare en dehors de la zone d’origine, le fruit est une petite drupe qui contient deux graines. Dans les régions à hiver froid ou saison sèche marquée, la verveine odorante perd momentanément ses feuilles. Quand il fait chaud la verveine odorante dégage une forte odeur citronnée ; les feuilles froissées ont également cette odeur caractéristique de citron.

LA VERVEINE ODORANTE PLANTE MEDICINALE ET AROMATIQUE

Les feuilles renferment une faible quantité d’huile essentielle (0,25 %) qui contient beaucoup de citral (30 à 35 %,) accompagné de linalol, limonène, terpinéol et d’un sesquiterpène, le caryophyllène.
Cette huile essentielle est active sur les bactéries pathogènes dont Helicobacter pylori (1), responsable de beaucoup d’ulcères gastriques, ainsi que sur colibacille (infections urinaires et intestinales) (2).
Elle est aussi antifongique notamment sur Candida albicans (3).
L’expérience a montré que c’était une huile essentielle qui favorisait l’appétit et la digestion (apéritive et stomachique). Elle est considérée comme apaisante et décontractante. Les feuilles contiennent des composés phénoliques (flavonoïdes et acides phénols) aux propriétés antioxydantes (piégeurs de radicaux libres) et donc anti-inflammatoires (4).

UTILISATIONS MEDICALES DE LA VERVEINE ODORANTE


En Amérique du sud, il est assez facile de trouver des Infusettes de «cedron » et, quand on possède cette plante dans son jardin, on peut facilement en sécher les feuilles.
Infusion (tisane) : 1 à 2 cuillerées à café par tasse d’eau très chaude, laisser infuser quelques minutes, jusqu’à 4 tasses par jour. Cette infusion est apéritive ou digestive (avant ou après le repas), elle est aussi recommandée en cas de dyspepsie, de spasmes digestifs, de coliques. Pour rechercher un effet apaisant, pour faciliter l’apparition du sommeil, calmer un énervement passager, il est conseillé d’augmenter la quantité de feuilles de verveine odorante : 3 à 4 cuillerées à café par tasse, aromatiser au besoin avec du miel. On obtient une boisson agréable et facilitant la digestion avec 20g de feuilles sèches soit 80 g de feuilles fraîches pour 1 litre d’eau chaude, 5 mn d infusion, à conserver au froid, à boire à volonté.
Huile essentielle : L'huile essentielle de Verveine odorante n'est pas toujours facile à trouver et peut être falsifiée par du citral synthétique.
On la considère : (par voie buccale (2 à 6 gouttes par jour) comme :

il n'y a pas encore d'étude clinique, à ma connaissance, sur l'utilisation de cette huile essentielle de verveine odorante pour soigner l’ulcère gastro-duodénal du à Helicobacter pylori - par voie externe : en onction cutanée (quelques gouttes) ou mélangée à une huile de massage, pour son effet calmant, décontractant, anti-inflammatoire En argentine on prépare comme suit la liqueur de "cedron" (apéritive et digestive) : Alcool éthylique à 60° : 600 g Feuilles sèches de verveine odorante : 60 g Sucre : 350 g Eau : 165 g Faire macérer les feuilles dans l'alcool pendant 9 jours, filtrer puis ajouter le demi-litre de sirop de sucre à conserver dans un récipient hermétique.



CULTURE DE LA VERVEINE ODORANTE

Pour bien se développer (5,6), la verveine odorante demande un sol assez profond, pas trop humide (bien drainé )et léger. Un climat tempéré chaud, sans gelées prolongées. C’est une plante de plein soleil, qui n’aime pas le vent (dans ce cas une partie de l’huile essentielle disparaît). La propagation la plus simple est le bouturage de petits rameaux, les graines quand elles existent ne germent pas toujours.
A l’automne, choisir des extrémités de rameaux de 10 à 15 cm avec 2 à 3 nœuds, les planter en pépinière à 10 cm d’intervalle en les protégeant du froid hivernal.
Au printemps, on plantera les boutures les plus enracinées directement en place.
La verveine odorante est une plante robuste, dont la seule faiblesse est d’être sensible à la pourriture des racines dans les sols trop humides. On cueille les feuilles si possible juste avant la floraison.

Notes

1 - Helicobacter. 2003 Jun;8(3):207-15. Antimicrobial activity of essential oils against Helicobacter pylori.
Ohno T, Kita M, Yamaoka Y, Imamura S, Yamamoto T, Mitsufuji S, Kodama T, Kashima K, Imanishi J.
Third Department of Internal Medicine, Kyoto Prefectural University of Medicine, Kyoto, 602-8566, Japan.

2 - J Ethnopharmacol. 2007 May 4;111(2):197-201.
Activity of essential oils from Brazilian medicinal plants on Escherichia coli. Duarte MC, Leme EE, Delarmelina C, Soares AA, Figueira GM, Sartoratto A.

3 - J Ethnopharmacol. 2005 Feb 28;97(2):305-11.
Anti-Candida activity of Brazilian medicinal plants.
Duarte MC, Figueira GM, Sartoratto A, Rehder VL, Delarmelina C.
Research Center for Chemistry, Biology and Agriculture, State University of Campinas, P.O. Box 6171, CEP 13083-970 Campinas, SP, Brazil. mduarte@cpqba.unicamp.br

4 - Biol Pharm Bull. 2002 Oct;25(10):1324-7.
Studies on the antioxidant activity of Lippia citriodora infusion: scavenging effect on superoxide radical, hydroxyl radical and hypochlorous acid.
Valentão P, Fernandes E, Carvalho F, Andrade PB, Seabra RM, de Lourdes Basto M.CEQUP/Laboratory of Pharmacognosy, Faculty of Pharmacy, Porto University, Portugal.

Culture (en espagnol)

5 - http://www.herbotecnia.com.ar/aut-cedron.html

6 - http://fichas.infojardin.com/arbustos/aloysia-triphylla-hierba-luisa-hierbaluisa.htm

Qui sommes nous ? | Contact | ©2007 PHYTOMANIA
Tweet Suivre @phytomania