PHYTO MAGAZINE le magazine de Phytomania

flux rss : abonnez vous au magazine de Phytomania

NUMERO 5

Dans ce magazine :

Garcinia : plante amaigrissante ?

Kava : pharmacologie

Le kava est-il autorisé ?

Petites annonces des producteurs de plantes médicinales et de phytomédicaments

Sommaire numero 5



GARCINIA CAMBOGIA, GARCINIA MANGOSTANA,
FRUITS ET PLANTES MEDICINALES : AMAIGRISSANTS ? ANTI-ALLERGIQUES ? ELEMENTS DE REPONSE.

Garcinia cambogia (=Garcinia gummi-gutta) et Garcinia mangostana (le mangoustanier), Clusiaceae, sont des arbres originaires des forets du sud-est asiatique et de l’Inde.
Le mangoustan fruit du mangoustanier est considéré comme un des meilleurs fruits tropicaux. C'est un fruit globuleux de 3 à 7 cm de diamètre, dont l'enveloppe (épicarpe), assez résistante, est souvent violette, parfois marquée de cicatrices.
Le fruit est légèrement lobé, ce qui correspond aux segments intérieurs comestibles. La pulpe blanche du fruit est juteuse, acidulée, parfumée, et contient quelques graines oblongues.

Des travaux récents ont montré que l’écorce du fruit du mangoustanier contient des composés qui possèdent un pouvoir antihistaminique, donc antiallergique.
De son coté, l'enveloppe (l'écorce) du fruit de garcinia cambogia (également du fruit de Garcinia indica) renferme un pourcentage important d'acide hydroxycitrique. Cet acide organique est capable d'empêcher ou de retarder la synthèse, donc l'accumulation, des lipides (graisses) dans l'organisme. Une substance rêvée pour maigrir sans efforts, qu'en est-il vraiment ? .

GARCINIA CAMBOGIA, ACIDE HYDROXYCITRIQUE ET REGIME AMIGRISSANT

L'obésité est un problème majeur de santé publique, dans la majorité des pays "développés", avec son cortège de troubles cardio-vasculaires et métaboliques (diabète, hypercholestérolémie). L'embonpoint n'est plus à la mode dans les pays occidentaux, perdre du poids devient une contrainte sociale pour beaucoup de femmes et d'hommes. L'association régime + exercice ne suffit pas toujours pour perdre du poids de façon durable. Les laboratoires pharmaceutiques sont donc à la recherche de tous les composés naturels ou artificiels qui permettent de lutter contre l'obésité, de perdre du poids, de diminuer l'appétit, sans trop d'efforts.

RAPPEL : les sucres absorbés pendant la digestion sont : soit directement utilisés, soit stockés sous forme de glycogène (dans le foie ou les muscles), soit transformés en lipides (graisse) et stockés dans les cellules graisseuses (adipocytes).
Quand on mange trop de "sucres" ou trop de "sucres" rapidement assimilables la majorité du "sucre" (glucose) est transformée et stockée en graisse (1). Dans les années 60-70 des biochimistes ont mis en évidence l'action de l'acide hydroxycitrique (ou de ses sels) sur la synthèse des lipides (2). Chez l'animal et in vitro l'acide hydroxycitrique, empêche ou retarde la transformation du glucose en lipide (en bloquant un enzyme clef), diminue la sensation de faim, augmente la quantité de sucre brûlé (la thermogenèse) ainsi que la synthèse de glycogène.
On comprend pourquoi les extraits de garcinia cambogia, riches en acide hydroxycitrique, sont apparus très vite comme le complément idéal d'un régime amaigrissant. Mais chez l'homme cela ne marche pas aussi bien, les nombreuses études sur les extraits de garcinia cambogia donnent des résultats irréguliers (3). La perte de poids n'est pas toujours au rendez-vous, l'obésité tenace.

EN PRATIQUE : On estime que les extraits de garcinia cambogia peuvent aider à perdre du poids :

On trouve sur le marché des extraits de garcinia, ou des compléments alimentaires qui en contiennent souvent en association avec d'autres substances ou extraits de plantes à visée amaigrissante. Il faut préférer les extraits purs de garcinia car les compléments amaigrissant composés n’en contiennent généralement pas assez pour être efficace. De plus certaines substances associées aux extraits de garcinia peuvent avoir des effets secondaires néfastes (chrome, caféine, éphédrine)

GARCINIA MANGOSTANA ET ALLERGIE


L'allergie est une réaction rapide (immunologique) à une substance chimique étrangère à l'organisme (antigène). Le résultat de cette réaction est une inflammation des tissus (ou d'un tissu).
L'écorce du fruit de Garcinia mangostana (le mangoustan) est utilisée dans les médecines traditionnelles du sud-est asiatique comme anti-inflammatoire, anti-allergique, antidiarrhéique et antiseptique.
Une étude japonaise de 2002 a confirmé son pouvoir anti-allergique. Cette étude a montré qu'un extrait hydro-alcoolique (teinture alcoolique à 40°) inhibait de façon très nette, in vitro, la synthèse de la prostaglandine E et la libération d'histamine (4). Dans la réaction allergique la libération d'histamine par les mastocytes est très rapide, c'est la première phase de la réaction allergique. La libération de prostaglandines est plus tardive. Les auteurs concluent leur étude en affirmant le potentiel anti-allergique de la teinture alcoolique de garcinia mangostana, surtout par son pouvoir antihistaminique. A ma connaissance il n'existe pas encore en Europe d'extraits de garcinia à visée antiallergique

CULTURE DU MANGOUSTANIER

Cet arbre toujours vert atteint une taille de 10 à 15 m. Il est relativement peu fréquent sous les tropiques car assez difficile à propager : les graines ne sont vivantes que quelques jours, les boutures prennent mal, les portes greffes sont rares, et les jeunes plants fragiles pendant 2 à 3 ans. Il a néanmoins été introduit en Amérique tropicale et en Océanie souvent en utilisant une autre espèce de Garcinia plus résistante comme porte greffe. Le mangoustanier demande un sol tropical bien humide mais drainé (bordure de rivière ou de lac); il n'aime ni la sécheresse ni les sols imbibés d'eau . On récolte ses premiers fruits au bout d'une dizaine d'années.

Notes

1 - Glucides et lipides, des sources d'énergie pour l'organisme : http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/glucose-lipides/gluclip.htm

2 - The Journal of Biological Chemistry Vol. 245, No. 22, Issue of November 25, PP. 5993-6002, 1970 JOHN A. WATSON AND JOHN M. LOWENSTEIN Citrate and the Conversion of Carbohydrate into Fat

3 - JAMA 1998;280:1596-1600. Heymsfield SB, Allison DB, Vasselli JR, et al. Garcinia cambogia (hydroxycitric acid) as a potential antiobesity agent: a randomized controlled trial.

4 - Biol. Pharm. Bull. 25(9) 1137,1141 (2002) 1137 Inhibitions of Histamine Release and Prostaglandin E2 Synthesis by Mangosteen, a Thai Medicinal Plant Keigo NAKATANI, Masanori ATSUMI, Tsutomu ARAKAWA, Kenji OOSAWA, Susumu SHIMURA, Norimichi NAKAHATA, and Yasushi OHIZUMI

Qui sommes nous ? | Contact | ©2008 PHYTOMANIA