PHYTO MAGAZINE le magazine de Phytomania

flux rss : abonnez vous au magazine de Phytomania

NUMERO 11

Dans ce magazine :


Le CAJOU ,Anacardium occidentale, noix de cajou, pomme de cajou, ancardier

Le CHOU CANAQUE, Abelmoschus manihot, plante alimentaire et médicinale

JAMELONGUIER, Syzygium cuminii, arbre fruitier sauvage et plante médicinale

Sommaire Numero 12





LE PISTAS OU JAMELONGUIER, JAMBUL OU JAMBULAN, SYZYGIUM CUMINII arbre fruitier sauvage et plante médicinale


le jamelonguier ou jambolan, pistas, Syzygium cuminii, crédit wikipedia

Le jamelonguier ou faux pistachier (pistas en polynésie) est originaire de l'Inde, il a porté plusieurs noms botaniques : Syzygium jambolanum, Eugenia cumini, Eugenia jambolana.
Il a été introduit dans la majorité des pays chauds mais il peut parfois devenir invasif et être considéré comme une espèce végétale nuisible (Hawaï et certaines iles du pacifique).
C'est un bel arbre au feuillage toujours vert, très fourni, dont les fruits ressemblent à des olives de 2 à 4 cm de long, ils sont d'abord verts puis deviennent presque noirs à maturité.
La pulpe de ce petit fruit est le plus souvent fortement colorée en rouge , elle est acidulée un peu astringente, le noyau est verdâtre.
Quand on mange le fruit de syzygium cuminii, l'abondance des pigments anthocyanes colore la langue en violet.


Le JAMELONGUIER Syzygium cuminii arbre fruitier et plante sacrée


A la bonne saison le pistas est couvert de grappes de petits fruits violacés à noir, les oiseaux et les enfants s'en régalent, malgré leur astringence et parfois leur amertume et leur capacité à tout coloré en violet, doigts, langues et vêtements.
Ce petit fruit sauvage riche en tanins et pigments anthocyanes, est très commun dans l'Inde du sud et dans les pays voisins.
On le consomme cru, en jus et sous forme de confiture (la cuisson diminue l'astringence des tanins), comme beaucoup de fruits, surtout bien colorés, il est riche en vitamine A et vitamine C.
Les anthocyanosides sont des protecteurs vasculaires anti-inflammatoires.
Le jus fermenté donne un vin qui tourne rapidement en vinaigre et qui est consommé sous cette forme.
Ce petit fruit est très respecté dans les états du sud de l'Inde où il est endémique car selon la tradition, Rama, roi d'Ayodhya, et avatar du Dieu Vishnou, aurait survécu grâce à lui pendant de nombreuses années dans les bois où il s'était réfugié.

SYZYGIUM CUMINII, PLANTE MEDICINALE


Le principal intérêt de cet plante est l'abondance de ses tanins médicinaux et l'absence d'autres substances naturelles toxiques associées ( exemples : alcaloides, saponines).
Les feuilles, l'écorce et les graines des fruits sont ainsi utilisés surtout en Asie dans les médecines Indiennes Ayurvédique et Unani ainsi que dans la médecine traditionnelle Chinoise.
Syzygium cuminii , jamelonguier, pistas, est aussi utilisé pour se soigner dans les pays où il a été récemment introduit (Amérique du sud et iles du pacifique).
La DECOCTION D'ECORCE est très astringente, elle peut servir à tanner le cuir et légèrement diluée pour nettoyer des plaies ou des brûlures, calmer l'irritation des dermatoses suintantes.
L'INFUSION-DECOCTION DES FEUILLES est également astringente (une poignée de feuilles dans 1/2 à 1 litre d'eau bouillir 1 minutes puis infuser 10 minutes).
La concentration des tanins étant moindre qu'avec l'écorce on peut 'utiliser cette dernière préparation :
- Egalement par voie externe pour les mêmes indications (plaies, brûlures, dermatoses).
- En bains de bouche et gargarisme pour toutes les infections de la bouche (aphtes, ulcères et plaies) et les angines.
- En bains de siège ou injections vaginales.
- Par voie buccale en cas de diarrhée ou de colite, une tasse d'infusion décoction 1 à 3 fois par jour.
Depuis de nombreuses années les GRAINES DE SYZYGIUM CUMINII sont prescrites par les médecin Indiens en cas de DIABETE modéré de type 2 ou de prédiabète.
La préparation la plus souple d'emploi est la TEINTURE ALCOOLIQUE (teinture mère) au 1/10 de graines ou de fruits entiers de syzygium cuminii.
Exemple de posologie : 5 gouttes 3 fois par jour, que l'on peut doubler ou tripler mais en étant prudent car si l'effet du phytomédicament se fait sentir la glycémie baissera avec un risque d'hypoglycémie surtout si le traitement du diabète n'a pas été modifié.
Donc il vaut mieux commencer le traitement par de petites doses et augmenter si besoin mais très progressivement.

CULTURE DE SYZYGIUM CUMINII , LE JAMELONGUIER


La propagation de cet arbre se fait facilement par les graines mais elle ont un temps de survie assez court.
Les oiseaux frugivores dispersent très efficacement cet arbre, beaucoup trop dans certaines régions à l'écosystème fragile comme les Iles du Pacifique par exemple où on le considère comme une peste végétale.
Quand on le plante il faut tenir compte de son développement assez rapide et imposant et de l'importance de son feuillage très dense et permanent qui peut gêner le developpement des végétaux voisins.
Le bois du jamelonguier est assez dur et apprécié autant comme bois de chauffage que bois d'oeuvre.

Qui sommes nous ? | Contact | ©2013 PHYTOMANIA
Tweet Suivre @phytomania