PHYTO MAGAZINE le magazine de Phytomania

flux rss : abonnez vous au magazine de Phytomania

NUMERO 8

Dans ce magazine :

Stevia, l'herbe sucrée du Paraguay

Epistaxis, saignement de nez et plantes médicinales

Le mancenillier et le palétuvier aveuglant

Sommaire Numero 8





STEVIA REBAUDIANA, L'HERBE SUCREE DU PARAGUAY, UN EDULCORANT NATUREL.

La consommation de sucre est en augmentation constante dans le monde, consommation intentionnelle (café, thé, sucreries etc.) ou consommation à notre insu (aliments préparés industriellement, boissons gazeuses).
De fait, les aliments naturellement sucrés sont peu nombreux (fruits, miel) ; le sucre cristallisé, pendant longtemps une matière rare, s'est "démocratisé" avec le développement des grandes plantations de canne à sucre et l’amélioration de la culture des betteraves sucrières. De plus, maintenant, une grande partie du sucre utilisé par l'industrie alimentaire provient de la transformation chimique de l'amidon des graminées.
Parallèlement à cette augmentation de la consommation du sucre, toute une nouvelle pathologie s'est développée : obésité et surpoids, caries dentaires, diabète de type 2 (diabète gras), troubles cardio-vasculaires liés à l'athérosclérose.
Bien évidemment tout n'est pas dû au sucre mais son rôle est important. Pour limiter la consommation de sucre apportant des calories ou permettre de manger sucré à ceux pour qui le sucre est plus ou moins interdit (diabète de type 1 par exemple), les chimistes ont mis au point des édulcorants chimiques, le plus vendu maintenant est l'aspartame.

Il existe pourtant des substances naturelles puissamment édulcorantes, meilleur marché, non toxiques et même bénéfiques pour la santé comme les hétérosides du stéviol : stevioside, rebaudioside, ruboside que l'on trouve dans Stevia rebaudiana et Rubus suavissimus.

STEVIA REBAUDIANA , ASTERACEAE

La stevia (nom féminin en espagnol) est originaire de la zone tropicale et tempérée chaude d'Amérique du sud : Paraguay, nord de l'Argentine et sud du Brésil.
C'est une plante vivace de petite taille, herbacée puis arbustive après quelques années, de 50 à 80 cm de haut. Ses feuilles crénelées possèdent une saveur sucrée.
Les Indiens Guarani la connaissent et l'utilisent depuis fort longtemps comme édulcorant (pour contrer l'amertume du mate) et comme plante médicinale c'est le ka´a-he'e.
Le stévioside, principal hétéroside intéressant, est plusieurs centaines de fois plus "sucrant" que le saccharose (sucre banal) mais sans apporter de calories. En plus d'être sucrée, la stevia est anti-diabètique, anti-inflammatoire et peut-être légèrement hypotenseur et antibiotique.
Certaines études ont en effet montré que les hétérosides stevioside et rebaudioside A activent la sécrétion d'insuline pancréatique à la fois in vitro et in vivo (intéressant en cas de diabète "gras" non insulinorésitant)(1).
Une étude récente révèle que le stevioside est à la fois anti-inflammatoire et renforce la défense de l'organisme : atténuation de la synthèse de certains médiateurs de l'inflammation et stimulation de la synthèse du TNFalpha (tumor necrosis factor) (2).
Les extraits de stevia semblent actifs contre E. coli (colibacille), le staphylocoque doré, le bacille de la diphtérie et le candida albicans (levure) ; cet effet antibactérien semblent contrarier l'apparition des caries dentaires.
L'action hypotensive est moins évidente (3).


UTILISATION DE LA STEVIA, L'HERBE SUCREE DU PARAGUAY

On peut utiliser la feuille verte ou sèche (20 fois plus sucrante que le sucre) en infusion ou en l'incorporant directement dans l'aliment liquide ou solide à sucrer. Il existe des extraits aqueux ou hydro-alcoolique de stevia (teinture alcoolique), des extraits concentrés jusqu'au stevioside pur, 400 fois plus sucrant que le sucre, et qui n'a pas le goût "végétal" de l'extrait complet ou de la poudre sèche.
Pas facile de trouver cette plante ou ces extraits dans les magasins. Il semblerait que les producteurs de sucre et surtout d'édulcorant synthétique type aspartame ont tout fait pour empêcher, retarder, limiter la commercialisation de la stevia ou de ses extraits (surtout aux USA), si bien que la majorité des occidentaux ignorent son existence.
C'est très différent en Asie, surtout au Japon où l'aspartame est interdit. Dans ces pays asiatiques (Taiwan, Japon, Corée du sud, Chine, Malaisie) on trouve plus facilement de la stevia ou des extraits de stevia qui servent même à édulcorer des boissons gazeuses type COCA-COLA, de la sauce soja, des conserves d'aliments.

On peut recommander l'utilisation de la stevia ou de ces extraits, surtout pour faciliter la perte de poids et en cas de diabète de type 2 non insulinorésistant ( en surveillant la glycémie au début si l'on utilise beaucoup de stevia).
En infusion , stevia pure ou mélangée à d'autres plantes et pour sucrer yaourt ou pâtisseries (attention la stevia communique un goût végétal ) : l'équivalent d'une cuillerée à café de sucre correspond à 1/4 ou 1/2 cuillerée à café de poudre sèche de feuilles de stevia (selon son pourcentage en stevioside) soit une à 3 feuilles de stevia.
Dans les pays ou la stevia ou ses extraits sont autorisés comme le Japon ou le Brésil, des millions de consommateurs ont consommé de la stevia sans effets secondaires néfastes, bien au contraire.
Il existe une méthode d'extraction du stevioside, la partie active de la stevia, parfaitement "naturelle" car elle emploie comme solvant seulement de l'eau et de l'alcool éthylique (4).



CULTURE DE L'HERBE SUCREE DU PARAGUAY : STEVIA REBAUDIANA

On peut très bien faire pousser en France de la stevia dans son jardin ou sur son balcon. Elle est sensible au gel et à la sécheresse mais peut supporter les hivers doux du littoral atlantique.

La propagation se fait :

On trouve au printemps, dans certaines jardineries, de jeunes plants de stevia.

Notes

1 - Metabolism. 2004 Oct;53(10):1378-81. Rebaudioside A potently stimulates insulin secretion from isolated mouse islets: studies on the dose-, glucose-, and calcium-dependency. Abudula R, Jeppesen PB, Rolfsen SE, Xiao J, Hermansen K
2 - J Agric Food Chem. 2006 Feb 8;54(3):785-9. Anti-Inflammatory and Immunomodulatory Activities of Stevioside and Its Metabolite Steviol on THP-1 Cells.Boonkaewwan C, Toskulkao C, Vongsakul M.
3 - Phytother Res. 2006 Jun 14 ; Investigation of the antihypertensive effect of oral crude stevioside in patients with mild essential hypertension. Ferri LA, Alves-Do-Prado W, Yamada SS, Gazola S, Batista MR, Bazotte RB.
4 - Revista de Ciencias Agrarias y Tecnología de los Alimentos Vol. 20 2002 : EXTRACCIÓN DE LOS PRINCIPIOS EDULCORANTES DE LA STEVIA REBAUDIANA, Alicia Ester Soto y Susana Del Val
5 - http://www.agronegocios.com.py/rural/agricultura/stevia_caracteristicas.html

Qui sommes nous ? | Contact | ©2008 PHYTOMANIA
Tweet Suivre @phytomania