L'ASTHME ET SON TRAITEMENT
PAR LES MEDICAMENTS DE SYNTHESE,
LES PLANTES MEDICINALES ET LES HUILES ESSENTIELLES

INTRODUCTION ET GENERALITES

L'asthme est un trouble "inflammatoire" des voies respiratoires (1) caractérisé par une inflammation des bronches avec augmentation de la production de mucus et hypersensibilité des voies respiratoires. Dans beaucoup de cas l'asthme est d'origine allergique. La réaction allergique au niveau respiratoire se confond et s'ajoute à la réaction "inflammatoire" (2).
Le résultat : respiration sifflante, toux et difficulté à respirer.
L'asthme est une maladie "chronique", très évolutive dans le temps, qui touche aussi bien le nourrisson que l'adulte.
La "crise d'asthme" est caractéristique de la maladie asthmatique, c'est un événement brutal qui associe un bronchospasme (rétrécissement des voies respiratoires bronchiques)d'apparition rapide avec une congestion de la muqueuse bronchique et une hypersécrétion bronchique. L'air passe avec difficulté, le malade étouffe, la respiration est sifflante, difficile.


L'asthme est une maladie aux causes multiples : génétiques, allergiques, environnementales, infectieuses, psychologiques, nutritionnelles.
L'asthme est une maladie en expansion rapide dans les "pays développés" ; l'augmentation annuelle est estimée à environ 5% par an chez les jeunes de moins de 18 ans soit environ un doublement du nombre d'asthmatique en 15-20 ans. Quelques chiffres : en 1998 17 millions d'asthmatiques aux USA (mortalité annuelle aux alentours de 5000) et actuellement environ 150 millions d'asthmatiques dans le monde.

Pourquoi cette augmentation rapide dans les 30 dernières années : l'augmentation de la pollution chimique de l'air qu'on respire dans les villes (particules dues au diesel, ozone, oxyde nitreux, dioxyde de soufre)mais sans doute pas que cela, les spécialistes ajoutent la modification très importante de notre façon de vivre :




LES PRINCIPALES CAUSES DE L'ASTHME
ALLERGIE ET ASTHME
L’ "atopie" ou terrain atopique est la capacité exagérée de certaines personnes à développer des allergies, l'atopie est en grande partie "héritée" (génétique).
Quand l'un des parents, et encore plus les deux, présentent des troubles d'origine allergique (respiratoires (asthme, rhinite allergique), cutanés ou digestifs), les enfants ont un risque très nettement supérieur à la moyenne d'avoir ce terrain atopique, et donc de développer des "maladies allergiques" dont l'asthme.
La rhinite allergique (rhume des foins) s'accompagne d'asthme dans les 3/4 des cas.
QUELS SONT LES ALLERGENES LES PLUS SOUVENT RESPONSABLES
DANS L'APPARITION DE L'ASTHME ?
AUTRES CAUSES PROVOQUANT OU AGGRAVANT L'ASTHME


PRINCIPE DU TRAITEMENT
L'asthme est plus ou moins grave. Beaucoup d'asthmatiques vivent tout à fait normalement, font du sport, même de haut niveau.
En-effet, la crise d'asthme typique nocturne (au moment où le taux de corticoïdes sanguins est au plus bas) est le plus souvent réversible, spontanément ou à l'aide de médicaments spécifiques.
Tous les niveaux d'asthme existent jusqu'à l'asthme à dyspnée continue très handicapant, souvent un asthme ancien mal soigné.
Mais attention l'asthme est dangereux car il y a toujours le risque d'une crise d'asthme aiguë, quel que soit le type d'asthme qu'on a, laquelle peut nécessiter une hospitalisation en urgence.
Il y a des équivalents d'asthme : toux sèches nocturnes, avec plus ou moins de sécrétion bronchique assez difficile à expectorer.
L'asthme, maladie aux causes multiples, demande un traitement au long cours très personnalisé, bien que le traitement de la crise d'asthme soit assez stéréotypé.
EXCLUSIONS DES FACTEURS FAVORISANT OU AGGRAVANT L'ASTHME
LA CRISE D'ASTHME
Elle est en général contrôlée par l'inhalation de béta-2 agonistes inhalés d’action courte mais rapide (salbutamol, Ventoline), à prendre à la demande le plus tôt possible.
LE TRAITEMENT DE FOND DE L'ASTHME (RESUME)

Selon la gravité de l'asthme et la réaction de la maladie au traitement on utilisera :

L’asthme est une maladie "au long cours" qui doit être évaluée et contrôlée tous les 3 à 6 mois pour adapter le traitement de fond à l'évolution de la maladie. L'asthme peut complètement disparaître (environ 1/3 des enfants asthmatiques retrouvent une respiration normale à la puberté et dans les années qui la suivent), mais "l'ancien asthmatique" doit rester prudent : pas de tabac, éviter si possible les allergènes et les causes d'irritation bronchique.



Tweet Suivre @phytomania

Lire la suite

Retour sommaire des rubriques thérapeutiques