STEVIA
stevia

STEVIA REBAUDIANA

ASTERACEAE






Le stevia ( les Espagnols disent la stevia) est originaire de la zone tropicale et tempérée chaude d'Amérique du sud : Paraguay, nord de l'Argentine et sud du Brésil.


C'est une plante vivace de petite taille, herbacée puis arbustive après quelques années, de 50 à 80 cm de haut. Ses feuilles crénelées vert clair possèdent une saveur sucrée, ses fleurs blanches sont discrétes.

Les Indiens Guarani connaissent et utilisent le stevia depuis fort longtemps comme édulcorant des tisanes de plantes , notamment le thé de mate (très amer), plante qui provient de la même zone géographique.
Le Stevia rebaudiana ou herbe sucrée du paraguay est également considérée par les Amérindiens comme une plante médicinale c'est le ka´a-he'e.

La consommation de "sucre", saccharose, glucose, fructose, est en augmentation constante dans le monde, consommation intentionnelle (café, thé, sucreries etc.) ou consommation à notre insu (aliments préparés industriellement qui contiennent des substances sucrées et du sel, boissons gazeuses).

Les aliments sucrés sont peu nombreux dans la nature (fruits, miel) et il a fallu attendre les plantations industrielles de canne à sucre puis de betterave sucrière pour que le sucre devienne un aromatisant bon marché. De plus, maintenant, une grande partie du sucre utilisé par l'industrie alimentaire provient de la transformation chimique de l'amidon des graminées.

Parallèlement à cette augmentation de la consommation du sucre, toute une nouvelle pathologie s'est développée : obésité et surpoids, caries dentaires, diabète de type 2 (diabète gras), troubles cardio-vasculaires liés à l'athérosclérose.

Bien évidemment tout n'est pas dû au sucre mais son rôle est important. Pour limiter la consommation de sucre apportant des calories ou permettre de manger sucré à ceux pour qui le sucre est plus ou moins interdit (diabète de type 1 par exemple), les chimistes ont mis au point des édulcorants chimiques, le plus vendu maintenant est l'aspartame qui est interdit dans plusieurs pays asiatiques à cause de ses effets secondaires sur la santé.

La feuille de stevia rebaudiana et son extrait (rebaudioside) viennent d'être reconnus récemment par les autorités sanitaires de la majorité des pays "occidentaux" comme une alternative à l'utilisation des aromatisants de synthèse ou des substances sucrées à base de glucose, sucrose ou fructose

COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

La feuille de Stevia rebaudiana contient un mélange complexe de 8 hétérosides du steviol (ou stéviosides) qui correspond en moyenne à 15% du poids sec (entre 5 et 20 % selon les variétés de stevia).
Le stevioside et le rebaudioside A sont les constituants principaux en pourcentage et pour leurs propriétés édulcorantes .
Le rebaudioside A extrait de stevia est environ 400 fois plus "sucrant" que le sucre commun (saccharose) mais sans apporter aucune calorie supplémentaire.
La feuille fraiche de stevia est également sucrée ainsi que la feuille séchée .
Les steviosides sont des composés assez stables et donc persistants dans la feuille de stevia, ils sont solubles dans l'eau chaude (infusion) et dans un mélange hydroalcoolique (éthanol, liqueur, bière, vin, etc.)

METABOLISME DES STEVIOSIDES
Les steviosides sont très peu absorbés par la muqueuse digestive, les bactéries coliques les hydrolysent et libèrent le steviol. Le steviol est en partie réabsorbé, le reste s'élimine dans les matières fécales. Le steviol absorbé et transformé dans le foie (glucuro conjugué) se retrouve dans les urines chez l'homme (dans la bile chez les rongeurs). Les extraits de stevia ne s'accumulent pas dans l'organisme.

TOXICITE DES EXTRAITS DE STEVIA


Les études toxicologiques récentes indiquent que les hétérosides du steviol (extraits de stevia rebaudiana) n'induisent pas de cancer, ne sont pas mutagènes et n'ont pas d'effets néfastes sur la reproduction.

Ces études ont été réalisées principalement chez le rat (pendant 2 ans et à des doses élevées (presque 1g de stevioside par kg de poids et par jour)) mais nous avons aussi maintenant l'expérience acquise par les Asiatiques (surtout Japonais et Coréens) qui consomment du stevia depuis plusieurs décennies sans effets secondaires néfastes sur leur santé.

Ces études sur la toxicité du stevia ont été affinées et prolongées car certains détracteurs ou lobbyistes des compagnies sucrières ou fabricant de l'aspartame mettaient en doute l'absence de toxicité du steviol, métabolite des extraits de stevia libéré dans l'intestin.

PROPRIETES PHARMACOLOGIQUES DU STEVIA

POUR REDUIRE L'HYPERTENSION ARTERIELLE

On ne peut pas affirmer avec certitude que le stevia fasse baisser la tension artérielle , néanmoins certaines études ont eu des résultats en ce sens (études chinoises contre placebo utilisant 250mg ou 500mg de steviosides par voie orale 3 fois par jour) , avec amélioration de la qualité de vie et baisse de 12 à 15 mm de Hg (exemple : pression systolique qui passe de 150mm à 135mm de Hg).
Par contre l'étude toxicologique du stevia n'a pas confirmé cet effet hypotenseur.

POUR AMELIORER LE DIABETE DE TYPE 2

La encore des résultats contadictoires.
L'étude toxicologique du stevia ne révèle pas d'effet sur la régulation de la glycémie, mais d'autres études montrent que les hétérosides du stevia, stevioside et rebaudioside A, activent la sécrétion d'insuline pancréatique à la fois in vitro et in vivo.
Par contre une chose est certaine, la consommation de stevia réduit ou annule celle du sucre et permet de diminuer de façon importante l'apport calorique journalier, point fondamental dans le traitement du diabète de type 2 . C'est peut-être cette effet qui permet de dire que le stevia est antidiabétique comme le révèle une étude danoise où des diabétiques de type2 consomment 1g de steviosides par jour et voient leur diabète s'améliorer.

LE STEVIA ANTI INFLAMMATOIRE ET ANTIBIOTIQUE


Une étude récente révèle que le stevioside est à la fois anti-inflammatoire et renforce la défense de l'organisme : atténuation de la synthèse de certains médiateurs de l'inflammation et stimulation de la synthèse du TNFalpha (tumor necrosis factor) .
Les extraits de stevia semblent actifs contre E. coli (colibacille), le staphylocoque doré, le bacille de la diphtérie et le candida albicans (levure) ; cet effet antibactérien semblent contrarier l'apparition des caries dentaires.





UTILISATIONS

LE STEVIA COMME EDULCORANT

On utilise le stevia et ses extraits depuis près de 30 ans dans les pays asiatiques (Taiwan, Japon, Corée du sud, Chine, Malaisie).
A l'inverse et jusqu'à très récemment, le stevia était ignoré ou interdit de commercialisation dans le reste du monde y compris dans son pays d'origine.

Les grandes compagnies agroalimentaires (surtout nord-américaines) ont compris qu'elles ne pourraient pas empêcher éternellement la commercialisation du stevia et qu'elles allaient perdre ce marché lucratif des édulcorants naturels et des substituts du sucre. Elles ont donc arrêté leur lobbying anti stevia et s'activent maintenant à promouvoir le stevia , à organiser la production des feuilles de stevia, les circuits commerciaux et les utilisation des extraits de stevia dans les produits alimentaires.

En France, depuis le 26 août 2009, l'emploi d'un extrait de stévia en tant qu'édulcorant est autorisé provisoirement par un arrêté pour une durée maximum de 2 ans. Les extraits de stevia doivent contenir au moins 97 % de rébaudioside A (100 % naturel, sans calories et 300 à 400 fois plus sucrant que le saccharose).

Un autre arrêté interministériel du 8 janvier 2010, publié le vendredi 15 janvier 2010 au Journal officiel, fixe les quantités de rebaudioside A utilisables comme édulcorant dans les aliments , les boissons, les "produits minceur" et dans les préparations alimentaires de régime destinées à des fins médicales spéciales. Cela passe de 600 mg par litre pour les boissons (bière, jus de fruit, lait ...) à 10 000 mg par kg pour la microconfiserie (ex: pastilles rafraichissantes).

 

EN PRATIQUE:

Il existe des extraits aqueux ou hydro-alcooliques de stevia (teinture alcoolique) et maintenant des extraits concentrés jusqu'au rebaudioside A pur, 400 fois plus sucrant que le sucre, et qui n'a pas le goût "végétal" de l'extrait complet ou de la poudre sèche de feuille.
L'extrait concentré de stevia du commerce se présente sous la forme d'une poudre blanche , très légère, sans odeur mais hypersucrée. Pour faciliter son utilisation cet extrait est souvent mélangé à une substance inerte ce qui permet un meilleur dosage dans l'alimentation.

On peut utiliser la feuille verte ou sèche (20 fois plus sucrante que le sucre) en infusion ou en l'incorporant directement dans l'aliment liquide ou solide à sucrer.
La feuille de stevia fraiche ou sèche possède un arrière gout de réglisse plus prononcé que le rebaudiosideA. L'équivalent d'une cuillerée à café de sucre correspond à 1/4 ou 1/2 cuillerée à café de poudre sèche de feuilles de stevia (selon son pourcentage en stevioside) soit une à 3 feuilles de stevia fraiche.

La consommation de stevia est particulièrement recommandée :


Le résultat le plus manifeste de l'emploi du stevia chez une personne saine est une forte diminution de l'attirance pour les aliments sucrés ; cela s'accompagne en général d'une légère perte de poids et d'un mieux être.

L'utilisation médicale du stevia est pour le moment limitée car les études cliniques sont encore trop rares.

 

CULTURE DE L'HERBE SUCREE DU PARAGUAY : STEVIA REBAUDIANA

On peut très bien faire pousser en France de la stevia dans son jardin ou sur son balcon. Elle est sensible au gel et à la sécheresse mais peut supporter les hivers doux du littoral atlantique.

La propagation se fait :


Les plantations industrielles utilisent des méthodes plus sophistiquées : culture de tissu et bouturage pour obtenir des plantes à haut rendement en substance active .

On trouve au printemps, en jardineries, de jeunes plants de stevia.



 

Tweet Suivre @phytomania

RESUME

LE STEVIA  UNE PLANTE NATURELLEMENT SUCREE
Le STEVIA originaire d'Amérique du Sud est un édulcorant naturel.
Son pouvoir sucrant est très élevé et sa consommation ne présente pas de danger.
C'est une bonne alternative à l'emploi de l'aspartame .
Le stevia est peut-être hypotenseur et légèrement antidiabétique

Vous êtes sur www.phytomania.com
site dédié aux plantes médicinales et aux huiles essentielles
PHYTOTHERAPIE, PLANTES MEDICINALES, AROMATHERAPIE, HUILES ESSENTIELLESphytomania