CASSIS ou GROSEILLIER NOIR

RIBES NIGRUM

GROSSULARIACEAE

Cet arbuste buissonnant assez touffu, communément cultivé dans les pays tempérés pour ses fruits mais aussi ses bourgeons, est caractérisé par des feuilles à 3 à 5 lobes dont la face inférieure plus pâle est parsemée de glandes sécrétrices de couleur jaunâtre.
Les fleurs, rouges, groupées en grappes pendantes, ont un calice velu plus long que la corolle.
Le fruit associé en grappe est une baie noire qui porte les restes du calice.

CASSIS GROSSEILLIER NOIR PROTECTEUR VASCULAIRE ANTI INFLAMMATOIRE DOULEURS ARTICULAIRES VARICES ASTHME


COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

Le fruit contient 10 à 15 % de sucres, des acides organiques, des hétérosides de flavanol et des anthocyanosides (voir lexique).
Les feuilles renferment un peu d'huile essentielle (voir lexique); de nombreux flavonoïdes (voir lexique) et des prodelphinidols.
Les bourgeons contiennent entre autre une huile essentielle riche en acide diterpénique: acide hardwickiique, des di-terpènes (voir lexique)(limonène, sabinène) et des composés oxygénés (ex: linalool, citronellol), qui sont à l'origine de son pouvoir de renforçateur d'arome utilisé dans l'industrie alimentaire.
Les pépins de cassis sont une source intéressante d'acide gamma-linolénique (acide gras triinsaturé) entrant dans la formulation de produits cosmétiques et en diététique humaine, c'est un précurseur de l'acide arachidonique (métabolisme de nombreux médiateurs cellulaires et intercellulaires)
Les anthocyanosides du fruit ont une activité vasculoprotectrice et antioedémateuse aussi bien par voie orale que par voie parentérale chez l'animal.
Les tests biologiques indiquent que ces substances diminuent la perméabilité des capillaires et augmentent leur résistance. Ce sont aussi des piégeurs de radicaux libres.
Les prodelphinidols des feuilles montreraient une activité anti-inflammatoire (semblable à la cortisone) de même que les extraits glycéroalcooliques des bourgeons : augmentation de la résistance au froid, au stress, effet antifatigue ; tout cela peut-être par augmentation de l'activité corticosurrénale.

UTILISATIONS

Les extraits de fruits sont préconisés pour combattre l'insuffisance veineuse (jambes lourdes, hémorroïdes) et pour renforcer la résistance capillaire cutanée dans les cas de tendance aux ecchymoses ou de l'apparition de pétéchies (voir lexique).
Les extraits aqueux des feuilles (infusion) sont utilisées dans le traitement symptomatique des douleurs articulaires mineures et comme adjuvants des régimes amaigrissants.
La teinture mère (voir lexique) de feuilles, et le macérat glycériné de bourgeons en 1ère décimale homéopathique ( 1D ), sont d'un usage plus souple et plus sur. Ce sont des produits sans toxicité notable.

On utilise généralement la teinture mère seule, ou en association avec d'autres, à raison de 10 à 20 gouttes 3 fois par jour, ou le macérat glycériné de bourgeons 1D , 30 à 50 gouttes 3 fois par jour pour :

Tweet Suivre @phytomania

RESUME

Un protecteur des vaisseaux sanguins et un anti-inflammatoire
On connaît surtout le cassis pour ses petits fruits parfumés qui font de bonnes confitures ou une liqueur agréble, mais c'est aussi une plante dont on extrait des composés qui renforcent le goût des aliments
et d'autres qui semblent activer les glandes surrénales et protéger les capillaires sanguins.
Le cassis est un médicament naturel de l'allergie et des douleurs rhumatismales chroniques.