SAUGE OFFICINALE


La Sauge officinale
SALVIA OFFICINALIS


LABIATEAE = LAMIACEAE



Il y a plusieurs centaines d'espèces de sauges dans le monde entier ; en Europe c'est la sauge officinale (ou grande sauge) qui est la plus utilisée comme plante médicinale.

Son nom est déjà tout un programme : "salvia" vient de salvare, sauver en latin.

C'est une plante typique du bassin méditerranéen (mais répandue maintenant dans le monde entier), un arbuste touffu, vivace en général, et au feuillage semi-persistant assez caractéristique : feuilles gris verdâtres, parfois un peu bleutées, oblongues, dont la surface est chagrinée ; les fleurs violacées groupées par trois en fin de rameaux sont nettement bilabiées.

Il existe des variétés culturales au feuillage pourpre (var. purpurescens) ou blanc vert et rose (var. tricolor).
C'est une plante très rustique qui s'accompagne de tous les types de sol.
Les feuilles et l'huile essentielle sont utilisées en phytothérapie.
D'autres espèces de sauge ont un potentiel pharmacologique intéressant par exemple : Salvia sclarea et Salvia lavandulifolia en Europe, Salvia miltiorrhiza (danshen) en Asie, Salvia divinorum (sauge des devins) en Amérique centrale et au Mexique.

LA SAUGE OFFICINALE, PLANTE MEDICINALE ANTI-INFLAMMATOIRE, ANTIVIRALE, CONTRE LA SUDATION, LES SUEURS ABONDANTES, LES BOUFFEES DE CHALEUR, LA DIGESTION LENTE



COMPOSITION CHIMIQUE ET PROPRIETES

LES FEUILLES ET LES RAMEAUX FLEURIS DE SAUGE OFFICINALE

Les principales substances intéressantes du point de vue pharmacologique et donc pour se soigner sont :

- des tanins et des acides phénoliques ou à structure de stéroïde bien représentés chez les Labiées : acide rosmarinique ,acide carnosique (et carnosol), acide oléanique et ursolique
- des flavonoïdes
- de l'huile essentielle.

HUILE ESSENTIELLE DE SAUGE OFFICINALE

L'huile essentielle, dont le pourcentage est variable en fonction des conditions de culture et des saisons (1 à 3%) est caractérisée par la présence de monoterpènes "oxygénés" (cétone) : alpha et bêta THUYONE et CAMPHRE qui sont des substances irritant le système nerveux.

Comme souvent dans les plantes aromatiques, la composition de l'huile varie en fonction :

- de la partie de la plante : (exemple) 55% de thuyone dans la tige, 30% dans les feuilles, 18% dans les fleurs,
- de la saison : en hiver le pourcentage moyen en monoterpènes oxygénés passe de 70% (décembre) à 40% (avril), il y a donc plus de thuyone dans la sauge en hiver qu'au printemps.

En plus des thuyones et du camphre précités, l'huile essentielle de sauge officinale contient plusieurs dizaines de composés terpéniques .
Une composition moyenne :
- thuyones : 60 à 70%
- camphre : 4 à 20%
- cinéole = eucalyptol : 5 à 10%
et beaucoup d'autres terpènes en petite quantité parmi lesquels : humulène, pinène, limonène, camphène, linalol, caryophyllène...

L'huile essentielle de sauge officinale est NEUROTOXIQUE, pouvant provoquer des crises nerveuses rappelant l'épilepsie, ainsi que des vomissements. La thuyone et le camphre en sont responsables.

Toutes les sauges ne contiennent pas ces composés toxiques en aussi grande quantité :
Par exemple, les huiles essentielle de sauge d’Espagne (S. lavandulifolia) et sauge sclarée (S. sclarea) ne sont pas aussi neurotoxiques.

L'huile essentielle de sauge officinale est par ailleurs bactéricide et légèrement antispasmodique (notamment de la sphère digestive), antisudorale et stimulante (à faible dose).

La SAUGE OFFICINALE est une plante utilisée depuis très longtemps en europe et au moyen-orient, mais c'est aussi une plante moderne étudiée dans de nombreux pays.

 

SAUGE OFFICINALE l'extrait hydroalcoolique de feuilles et de fleurs ( la TEINTURE MERE) est :

- antispasmodique
- légèrement oestrogénique (augmentation de l'activité des ovaires)
- désinfectant
- antisudorale : ce pouvoir anti-sudoral (diminue la transpiration) est assez rare dans les plantes.

L'extrait par le chloroforme est anti-inflammatoire in vivo (molécule probablement active : acide ursolique)

SAUGE OFFICINALE, extrait aqueux (infusion) :

L'extrait aqueux (infusion) riche en flavonoïdes (dérivés du lutéolol, de l'apigénol) et en acides-phénol (surtout l'acide rosmarinique) est :
- anti-inflammatoire,
- antioxydant piégeur de radicaux libres,
- anti-infectieux et cicatrisant,
- antidyspeptique (effet léger),
- et diminue également la sudation (anti-transpiration),

L'ACIDE ROSMARINIQUE (également présente dans d'autres plantes : les BORAGINACEAE, NEPETOIDEAE et LABIATEAE, et bien sur dans le romarin (Rosmarinus officinalis)) est bien connue pour son pouvoir:
- antiviral et antibactérien
- et surtout antioxydant, piégeur de radicaux libres et donc anti-inflammatoire.





UTILISATIONS


HUILE ESSENTIELLE DE SAUGE OFFICINALE

Utilisation prudente à cause de sa neurotoxicité (personnellement je la déconseille) :

en cas de digestion lente, de sudation excessive(ex sueurs nocturnes, sueurs de la ménopause) :
2 gouttes 2 à 3 fois par jour.

En mélange avec d'autres huiles essentielles comme désinfectant cutané (dilué dans l'alcool à 60°)

EXTRAITS DE SAUGE OFFICINALE ET INFUSION DE SAUGE OFFICINALE

Désinfection de la bouche et de la gorge, angines, aphtes:

-Teinture alcoolique ou teinture mère de sauge officinale :
en gargarisme ou bain de bouche dilué au 1/10 dans de l'eau tiède deux fois par jour.

-Infusion de sauge : 2 à 3 g de sauge sèche ou une petite poignée de sauge fraiche dans un bol d'eau bouillante, infuser 10 mn, en gargarisme ou bain de bouche tiède deux fois par jour.

En cas d'HYPOSECRETION OVARIENNE modérée, pour STIMULER L'OVULATION, en cas d'aménorrhée ou d'oligoménorrhée (arrêt des régles ou règles insuffisantes) :

Teinture alcoolique ou teinture mère de sauge officinale : 50 gouttes 1 à 3 fois par jour par voie orale

ACNE de la puberté:

Teinture-mère de sauge officinale pure ou diluée au 1/10 dans un alcoolat ou une eau de toilette en applications quotidiennes en association avec d'autres traitements anti-acnéiques si besoin.

HYPERSUDATION ,SUDATION EXCESSIVE,bouffées de chaleur avec sudation, sueur des extrémités :

- Infusion de feuilles de sauge officinale :
1 à 3 g de feuilles sèches ou quelques feuilles fraiches dans 1/4 de litre d'eau très chaude, 10 minutes d'infusion, à boire en deux fois dans la journée.
- Teinture alcoolique (teinture mère) de sauge officinale :
20 gouttes 3 fois par jour.
- Pour l'hyper sudation des pieds:
bain de pied quotidien dans un mélange : 1/4 litre d'infusion prolongée de sauge dans 1litre d'eau tiède, modifier la quantité de liquide en fonction du récipient utilisé.


Digestion lente et difficile, dyspeptie:

Tisane digestive : infusion de sauge fraiche ou sèche 1 à 3 g de poudre ou de feuille sèches (également en infusettes) après les repas sauf celui du soir s'il est tardif car la sauge est légèrement tonique et anti-asthnénique (anti-fatigue)

LA SAUGE FAIT L'OBJET DE RECHERCHES EN PHARMACOLOGIE ET EN THERAPEUTIQUE

Citons quelques exemples:

- Des chercheurs iraniens ont utilisé avec succès des extraits de sauge officinale chez des patients atteints de la maladie d'Alzheimer (à un stade moyen) : 4 mois de traitement, amélioration légère des fonctions cognitives et atténuation de l'agitation, pas d'action sur l'évolution de la maladie.

- Etude d'une crème pour soigner l'herpès labial : mélange d'extrait hydroalcoolique de rhubarbe (23 mg/g de crème) et d'extrait aqueux de sauge (23 mg/g de crème) par comparaison à un antiviral classique (aciclovir= "zovirax") en crème labiale (50 mg/g de crème).
Temps moyen de guérison : 7,6 jours pour sauge seule, 6,7 jours pour le mélange sauge-rhubarbe et 6,5 jours pour le zovirax.

- Les extraits de sauge sont testés pour atténuer la dermatite atopique.

- Production d'acide rosmarinique (antioxydant employé dans l’industrie alimentaire) : des cultures de cellules de S. officinalis in vitro accumulent beaucoup d'acide rosmarinique, jusqu'à 36% du poids sec. L'acide rosmarinique est peut-être une molécule de défense de la plante.


PRECAUTIONS D'EMPLOI DE LA SAUGE OFFICINALE

- Rappel : l'huile essentielle de sauge officinale peut provoquer des crises d'épilepsie ou des convulsions, je la déconseille.

- Les extraits de sauge ou la plante entière possèdent une faible action oestrogénique, ils sont contre-indiqués en cas de cancer hormonodépendant (cancer du sein par exemple) et de grossesse.

- Il arrive rarement que la sauge au lieu de limiter la sudation provoque des bouffées de chaleurs, on interrompt évidemment sa prise dans ce cas.

- On limite aussi la quantité d'infusion : pas plus d'un litre d'infusion par jour car elle contient un peu de thuyone et on évite la consommation de tisane de sauge après le diner car elle retarde l'apparition du sommeil.

LA SAUGE OFFICINALE : CULTURE et utilisation dans l'alimentation

Culture de la sauge officinale

C'est une plante pérenne de plein soleil facile à cultiver, qui est décorative et conserve un feuillage toute l'année.
On la propage par graine ou bouturage.
Elles peut se contenter d'un sol pauvre et sec comme dans la région méditerranéenne, elle est alors très aromatique.
Les buissons de sauge sont répulsifs pour beaucoup d'insectes et peuvent ainsi servir à éloigner un peu les moustiques.

La sauge officinale condiment et aromate

Rappelons enfin que la sauge est un aromate très utilisé notamment pour aider à digérer certains plats "lourds" : féculents, châtaigne ; elle accompagne les viandes blanches (poulet, mouton).





Tweet Suivre @phytomania

RESUME

LA SAUGE UNE ANCIENNE PANACEE MEDIEVALE

La sauge officinale, très employée par les Romains et au Moyen-âge est maintenant surtout considérée comme un aromate et une herbe à tisane aromatique digestive. La sauge officinale fournit des substances intéressantes par leur pouvoir antiviral, anti-inflammatoire et antioxydant.
C'est un des rares remèdes naturels qui diminue la transpiration excessive et atténue les conséquences des bouffées de chaleur.
Attention : Son huile essentielle est NEUROTOXIQUE

Vous êtes sur www.phytomania.com
site dédié aux plantes médicinales et aux huiles essentielles
PHYTOTHERAPIE, PLANTES MEDICINALES, AROMATHERAPIE, HUILES ESSENTIELLESphytomania